mercredi 8 août 2018

Jules et Jim: frères d'armes - Jacques Goldstyn





Titre: Jules et Jim: frères d'armes
Auteur et illustrateur: Jacques Goldstyn
Éditeur: Bayard Canada
Distributeur: Hachette Canada
Genre: Album 4 ans + 
Parution: Juin 2018











Intéresser mes enfants à l'histoire et au passé est quelque chose d'important pour moi. J'ai vu une belle opportunité avec cet album, et je n'ai pas été déçue. Les personnages fictifs créés par Jacques Goldstyn racontent un récit, des circonstances et des situations que les soldats canadiens ont vécus. Puisque l'armistice a été signée il y a bientôt 100 ans, cet album tombe à point pour partager ces événements avec les jeunes d'aujourd'hui. 

Depuis la naissance, Jules et Jim sont unis: une amitié pure et hors du commun s'est établie entre eux. Même si Jim sait qu'il est le plus fort, il s'occupe de Jules, le supporte et l'aide. Ils forment un duo exceptionnel et ils font pratiquement tout ensemble, dont s'engager dans l'armée. L'auteur nous illustre leur rigide entraînement. Ensuite, en terre française, Jim et Jules se dirigent au front. Le lecteur découvre les tranchées et est témoin des attaques. La guerre se déroule sous les yeux du lecteur qui peut admirer le courage de chacun des hommes qui ont participé à cette rude bataille. Dans le texte, il est aussi question des blessures, des maladies et des conditions atroces dans lesquelles survivaient ces soldats. L'auteur aborde aussi le travail des femmes qui, elles, étaient restées au pays. Cet album offre un survol rapide, mais efficace, de cette sombre partie de notre histoire. 

La dernière page démontre le réalisme du récit, car la vie de Jim termine au même moment que celle de George Lawrence Price, le dernier soldat canadien qui a été tué deux minutes avant le cessez-le-feu. Après avoir prononcé la dernière phrase de cet album émouvant, le silence se fût quelques secondes dans ma maison. Belle coïncidence: trois jours plus tard, nous sommes allés à Ottawa et avons visité le musée de la guerre. Les enfants ont été étonnés et contents de voir qu'une petite plaque évoquait l'homme de leur livre.

Je veux aussi souligner les pages de gardes, les toutes premières pages, sur lesquelles sont représentés de jolis coquelicots qui réfèrent aux soldats tombés lors de la première guerre mondiale. 



Merci à Bayard Canada
pour cet album   


    

Aucun commentaire:

Publier un commentaire