mardi 13 mars 2018

Escapades virtuelles - T1 - Sueurs froides au pays des momies



Série: Escapades virtuelles - T1
Titre: Sueurs froides au pays des momies
Auteure: Jessica Wilcott
Illustrateur: Jean Morin
Éditeur: FouLire
Genre: Roman 7 ans + 
Parution: Février 2017







Ce qui m'a marquée en premier dans ce livre est le vocabulaire; on dirait que l'auteure a, elle-même, 10-12 ans. Elle utilise des mots et des phrases typiques d'enfants, c'est à s'y méprendre. Les jeunes lecteurs s’identifieront facilement aux deux héros. En plus, le narrateur s'adresse directement à lui. Défiant l'interdit, Katherine et Guillaume essaient le nouveau jeu du père de cette dernière. Une fois à l'intérieur de celui-ci, ils ont une quête: atteindre la maison du pharaon et récupérer le sable des temps anciens et futurs. Quoique je trouve, personnellement, que la quête a été résolue aisément, sans trop d'embûches, je trouve le concept vraiment intéressant. Dès les premières pages, l'enfant est catapulté dans le monde de l'Égypte avec les deux héros. 

Guillaume a une logique incomparable et un bon esprit de déduction. Katherine, quant à elle, est énergique et impulsive. Tous les deux, ont un drôle d'humour, un humour jaune qui parsème le récit. Le roman, en plus d'un scénario rempli d'aventures, propose une idylle amoureuse. Guillaume est amoureux de sa meilleure copine, sans être capable de se l'avouer. Des lapsus et des commentaires confirment cet attachement au fil des pages. 

Après ce périple dans le passé, Guillaume et Katherine s'intéressent beaucoup à la civilisation qu'ils ont visitée. Ils partagent ensemble les résultats de leurs recherches, en clavardage, mélangeant informations et humour. Le lecteur en apprend alors davantage, lui aussi, sur l'Égypte (le Nil, la construction et les caractéristiques d'une pyramide, la momification d'un corps, les hiéroglyphes et les Dieux égyptiens). Le scénario est très captivant pour le jeune et, peut-être même que, l'engouement de Katherine et de Guillaume lui donnera envie de faire ses propres recherches sur cette période de l'histoire. C'est éducatif et tellement amusant:  une excellente formule pour garder l'intérêt d'un lecteur. 



















Du même illustrateur:
La bande des balafrés: X
Mon papa ne pue pas: X
Mon papa ne pleure pas: X


Merci aux éditions FouLire
pour cette belle aventure

  



Aucun commentaire:

Publier un commentaire