vendredi 20 janvier 2017

Ma branche préférée - Mireille Messier




Titre: Ma branche préférée
Auteure: Mireille Messier
Illustrateur: Pierre Pratt
Éditeur: Scholastic 
Genre: Album 3 ans + 
Publication : Janvier 2017









Ce livre est plus qu'une histoire, il apporte beaucoup, et ce, en peu de pages. Dans cet album, nous faisons connaissance avec une petite fille qui a beaucoup de souvenirs reliés à son arbre, sa branche. Beaucoup d'enfants ont ce sentiment d'appartenance envers un objet qui leur est cher, et c'est pourquoi ils comprendront avec facilité la petite héroïne. Cette dernière a une imagination débordante. Elle me fait d'ailleurs penser à ma grande: chaque objet, petit ou grand, peut devenir tout et n'importe quoi, il n'y a pas de limite à la créativité. Dans le cas de la petite fille de l'histoire, son arbre est synonyme de château, de bateau, mais aussi de base d'espion. C'est grâce à toutes ces situations qu'elle y est d'ailleurs si attachée.

Malheureusement, après une froide nuit, sa branche préférée se retrouve sur le sol: le gel l'a cassée. D'après sa mère, ce n'est qu'une branche, mais pour cette petite c'est plus que ça. J'ai adoré le fait que son voisin prenne le temps de venir écouter la fillette et qu'il la laisse exprimer ses sentiments envers la situation. Ce dernier a une excellente idée: ensemble, ils transformeront cette branche tant chérie, mais brisée, en quelque chose de nouveau. Un point important de l'histoire est le fait que Monsieur Félix implique la fillette dans le projet, qu'il lui donne des tâches à accomplir et qu'il lui donne une place, même si elle est toute petite. On entrevoit alors une belle relation d'amitié se bâtir entre ces deux voisins, qui sont pourtant bien éloignés en âge. C'est significatif et tellement beau de voir le lien entre ces deux générations. Parce que dans la vie, comme dans le livre, le respect et la considération envers les personnes âgées, mais aussi vis-à-vis les enfants, est un sujet que je trouve particulièrement primordial. De plus, le récit nous rappelle que chaque personne a une histoire à raconter, des récits à partager. Il suffit de prendre le temps de tendre l'oreille pour se rendre compte, la majorité du temps, que ces histoires sont très intéressantes à écouter. Passer du temps avec les aînés, ou la jeunesse, a quelque chose à apporter à chacun d'entre nous et on tend à l'oublier trop souvent.

Beaucoup de belles valeurs sont abordées dans ce récit. Premièrement, comme exprimé plus haut, l'écoute des sentiments des autres et le partage de récits, mais aussi le recyclage: transformer quelque chose de cassé en quelque chose de nouveau, mais tout autant utile. Essayer de voir le potentiel des objets un peu désuets, usés ou tout simplement brisés qui ne servent plus pour leur donner une deuxième vie. Ici on y voit toutes les étapes de la transformation et les enfants peuvent vraiment prendre conscience des efforts faits par nos deux personnages, mais aussi du travail d'équipe accompli, ainsi que de la patience demandée. 

Je veux aussi souligner le magnifique travail de l'illustrateur. Les couleurs utilisées sont juste parfaites et représentent bien les saisons. L'histoire avance, mais le temps aussi. L'illustrateur nous fait traverser l'hiver et le printemps, jusqu'à l'été. De page en page, il délaisse le bleu et le blanc pour un vert et un brun éclatant: les couleurs illuminent les pages. 

Par contre, simple petit détail, j'aurais aimé connaître le nom de la petite fille, qu'elle ait son identité. Que l'on puisse parler d'elle sans toujours l'appeler la fillette. Aussi, nous aurions peut-être pu avoir une page, au début du livre, avec toutes les belles activités et les jeux que la petite fille a partagés avec son arbre. Cela n'enlève rien au fait que c'est un récit d'une grande sensibilité, un de mes préférés dans la bibliothèque de mes enfants. Une livre du quel émane une grande douceur. Je le suggère sans hésiter.



Merci à Scholastic   
pour cette douce histoire



Aucun commentaire:

Publier un commentaire